OBJECTIF 2012

OBJECTIF 2012

QU'EST CE QU'UN PARTI POLITIQUE ?

Qu'est-ce qu'un parti politique ?

Extrait du site : http://www.vie-publique.fr

 

 Un parti politique est une association organisée qui rassemble des citoyens unis par une philosophie ou une idéologie commune, dont elle recherche la réalisation, avec comme objectif la conquête et l'exercice du pouvoir. C'est donc une organisation au service d'une idée.

L'affirmation du suffrage universel a permis le développement des partis qui animent la vie politique et participent au pluralisme, base de toute démocratie.

 Il faut distinguer différents types de partis :

les partis dits « de cadre », nés au XIXe siècle, sont des partis de notables (issus, dans un premier temps, de la bourgeoisie ou de l'aristocratie) et se situent traditionnellement à droite ou au centre. En France, le Parti radical, pivot des gouvernements sous la IIIe République en a été le premier exemple ;

les partis dits « de masse », nés au début du XXe siècle avec le développement du socialisme et du communisme. Ils ont comme objectif la transformation de la société et la réalisation d'un ordre social nouveau. Pour cela, ils s'appuient sur une organisation structurée et hiérarchisée et sur un grand nombre d'adhérents assurant ainsi une autonomie financière au parti et l'encadrement des électeurs ;

les partis d'électeurs, notion apparue dans les années 1960, sont caractérisés par la recherche du rassemblement du plus grand nombre et s'attachent à la promotion d'objectifs consensuels.

  En France, le rôle des partis politiques a été inscrit dans la constitution de 1958 (art. 4) qui depuis 1999 leur donne aussi pour mission de favoriser l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives . La loi du 11 mars 1988, portant sur le financement des partis, affirme qu'ils se forment et exercent leur activité librement, qu'ils sont dotés de la personnalité morale et peuvent agir en justice.

COMMENTAIRE PERSONNEL : la définition d'un parti politique telle qu'elle est présentée ici est des plus intéressante. On note les notions de "conquête" et "pouvoir" aussi l'expression "au service d'une idée". C'est la base du système qui nous régit reposant sur la présence et activité de nombreux partis politiques, chacun défendant ses idées et ayant sa stratégie pour "conquérir le pouvoir" dans le but de l'appliquer et l'imposer à la majorité. Qu'en est le résultat ? Ce système est-il le plus adapté ? Cette organisation ne repose t'elle pas sur une approche erronée, partant d'une idée à imposer à un ensemble plutôt que développant une réflexion autour d'un projet de vie commun où les idées restent libres, espace de débat et construction ? Ne dit-on pas "diviser pour mieux régner" ? Et a t'on ce besoin absolu d'appartenir à un groupe identifié, de porter une étiquette et de croire que les idées peuvent être cloisonnées pour mettre en oeuvre un projet ? D'autres approches sont possibles, celles qui ne divisent pas mais prennent pour unique cadre le collectif, la société dans son ensemble.

Autre remarque et pas des moindres porte sur l'organisation de ces partis, notamment ceux nommés "cadres" où les personnes qui leur appartiennent sont issues d'une même et seule catégorie sociale, "l'élite" comme je me plais tant à la qualifier. Pourquoi ? Faut-il en conclure donc que certains partis existent "d'essence même", qu'on est de "droite" parce que plus aisé, de "gauche" parce que populaire.

Je trouve cela bien réducteur, bien basique et tellement déplacé. Comment peut-on tolérer de fonctionner ainsi alors qu'ils s'agit de nos "vies quotidiennes" qu'il est question ? "Qui ne dit mot consent," et c'est bien là que le bas blesse....



22/03/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres