OBJECTIF 2012

OBJECTIF 2012

Peut-on être juste si l'on est humain ?

GUERNICA, Tableau de Picasso

 

Dans une société positive, nous chercherions à comprendre les causes de ce qui produit déviances et difficultés, à améliorer l'environnement dans lesquelles elles s'inscrivent. Nous éviterions les illusions et n'aurions pas besoin des rapports de force pour bâtir ensemble.

Mais dans une société déséquilibrée qui semble avoir développé une forme profonde de perversité, on ne peut pas avancer vers plus de justice et d'authenticité tant que nous n'aurons pas eu le courage de nous voir tels que nous sommes.

Tout progrès doit passer par l’acceptation de sa perversité. Est-ce possible ?

Dans ce marasme humain où le plus essentiel à nos vies est broyé, piétiné, ignoré ou bafoué : l'amour... Et dans une civilisation pour qui la stratégie, la domination, la finance, la compétitivité, la rentabilité, la corruption et le mensonge sont hissés comme des étendarts.. il existe encore des personnes qui refusent de plier, résistent et s'attachent avec force aux valeurs dont ils sont les dépositaires et gardiens. Je ne parle pas de celles qui ne sont que de "façade" dont on use et abuse pour ses fins propres, pour se faire passer pour ce que l'on n'est pas. Je parle des valeurs qui ne sont que le reflet de ses actes. LE SOUCI DE L'AUTRE....

C'est à travers ses actes que l'on reconnait la valeur d'un Etre.



13/11/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres