OBJECTIF 2012

OBJECTIF 2012

FRACTURE SOCIALE....

http://www.u-blog.net/fracture/article/bienvenue

Un blog des plus intéressant présentant une réflexion sur la frature sociale, ses causes, ses conséquences et les moyens d'y remédier.

Ici l'extrait d'un article d'Arnaud de la Hougue sur le site du CERIN (1998) du blog à visiter.

[...] On peut distinguer trois origines de la pauvreté :

La compétition actuellement exacerbée : elle commence très tôt, dès la maternelle, se poursuit à l'école, dont un jeune sur dix sort sans diplôme ni qualification, continue avec la recherche d'emploi pour laquelle il y a au moins trois millions de personnes en échec total (sans doute autant en échec partiel), et se retrouve dans la consommation qui prend souvent l'allure d'une compétition où l'on s'efforce de présenter mieux que le voisin, à travers voiture et vêtements, équipement personnel et domestique, logement, sans oublier le portable et le chien. L'adolescent qui ne possède pas les baskets à la mode se sent "nul", et exclu. Comme dans toute compétition il y a des gagnants et des perdants, et perdre dans ces différents domaines, c'est se retrouver du côté précarité, puis pauvreté, éventuellement misère.

L'évolution de la société touche à peu près tous les domaines, et s'accélère ; elle nécessite de nombreuses adaptations, dont la plupart s'avèrent capables ; mais certains n'en comprennent pas la nécessité, n'y arrivent pas, et s'aperçoivent un jour qu'ils ne sont plus dans la course, comme cette propriétaire d'un petit bazar de quartier qui perd peu à peu clients et fournisseurs ; comme certaines femmes au foyer, vivant dans l'aisance, qui n'ont pas prévu que veuvage ou divorce pouvaient les contraindre à travailler ; comme jadis ceux qui pratiquaient des petits métiers dont plus personne n'a maintenant besoin.

L'exploitation de l'homme par l'homme n'est pas nouvelle. Toute société engendre des phénomènes que l'on peut ainsi qualifier : il y a eu l'esclavage, le servage, puis, l'exploitation de la force de travail du prolétariat ouvrier dénoncée par Villermé, Engels et Marx ou encore Zola. Il semble bien y avoir maintenant une véritable exploitation des consommateurs à laquelle commerciaux et financiers se laissent parfois aller, sous la pression de la concurrence et de leur désir de survie à "pomper" les ressources présentes et futures. Certains surendettements résultent de pratiques qui contournent les lois sur la protection du consommateur, abusant de la faiblesse mentale ou psycho-affective de personnes en manque de considération sociale, de relations ou de raisons de vivre. [...]



13/06/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres